Nos deux histoires ont prouvé que faire confiance aux jeunes était une stratégie payante